« Le gendarme et les copieurs | Accueil | Gardez moi de mes amis... »

26/02/2007

Commentaires

Daniel DUIGOUT

Travailleuses, travailleurs,
Je ne comprends pas ce qui se passe à POSES. Madame RAUD et un certain nombre de ses amis ont appelé en 1995, à la fin des dix-huit ans de mandat de Hubert LABROUCHE, Albert ZEO pour contrecarrer les ambitions d'un parisien qui avait jeté son dévolu sur la mairie de Poses. Quant Albert s'est sacrifié, elle n'a eu de cesse que de le "dézinguer". Mais comme M.ZEO est une homme admirable, face à la mesquinerie dont il était l'objet, du harcèlement de Madame RAUD, il a jeté l'éponge. Forts dépourvus se montrèrent les putchistes, qui choisirent par défaut le plus petit dénominateur commun, Ghislaine RAUD, comme Maire. Or, de dénominateur, il s'avéra qu'elle fut rééellement le plus petit...
Même si ses opposants d'aujourd'hui sont talentueux et virulents, comment ne peut-elle se souvenir de son action passée face à Albert ?
La vérité c'est que le plus petit dénominateur commun s'est avéré le maillon faible, et qu'à la fin tout se monde s'en apercoit de la CASE à la Base en passant par le Conseil Municipal...
Alors délivrons vite ce pauvre maire d'une position ou seule des circonstances arrivistes l'ont faite arriver !

Sophie LEGAI

Je suis scandalisé par les propos de ce Daniel DUIGOUT… D'abord qui est-il ? Une rapide enquête montre qu'il n'existe pas, ah c'est beau, c'est courageux l'anonymat. Ne serait-ce pas Franck MARTIN ou son acolyte Daniel ORTEGA ?
Non, Monsieur DUIGOUT, madame RAUD n'est pas le plus petit dénominateur commun. Personne n'a voulu de la place. Elle s'est sacrifiée, vous devriez la voir comme la sainte qu'elle est, toute en abnégation.
Ensuite il est sûr qu'elle n'était pas formée, qu'on l'a poussée vers des responsabilités bien plus larges que ses épaules; mais n'est-ce pas la faute de M. JAMET, qui l'a utilisée comme cheval de Troyes ?
Arrêtez de jeter la pierre à cette femme "politique" ; aujourd'hui encore un de ses proches vient de la lâcher… Ils ne sont plus que huit pour constituer une majorité… Mais elle est courageuse, elle se bât…
Six des ses conseillers et adjoints l'ont quittée ? Six ou sept autres menacent de le faire ? Et bien croyez moi M. DUIGOUT, s'il n'est reste qu'une, ce sera elle…
Et je la comprends quand elle apporte sa caution à Arlette LAGUILLIER, n'en déplaise aux encartés UMP de sa majorité !!!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Bloc Notes par Franck Martin

Ma Photo

Bloc Notes

Classement

  • Blogs politiques :
    Wikio - Top des blogs - Politique
  • Classement général :
    Wikio - Top des blogs